Qui Nous Sommes

À Propos De Nous

Bienvenue à bord! La Société de transport d’Owen Sound (OSTC) est un des principaux exploitants de traversiers en Ontario, comptant sur les services d’un personnel des plus expérimentés et des plus dévoués qui assure des services à la fine pointe pour le transport de passagers, de véhicules et de marchandises sur les voies navigables du Nord et du Sud-Ouest de l’Ontario.

L’OSTC est une entreprise opérationnelle de la Province de l’Ontario. Elle est propriétaire-exploitant d’un traversier pour le transport saisonnier de véhicules et de passagers, le MS Chi-Cheemaun, entre Tobermory et l’île Manitoulin, et du MV Niska I, un traversier de type péniche de débarquement, entre Moosonee et l’île Moose Factory sur la rivière Moose, au sud de la baie James dans le Nord de l’Ontario. L’OSTC assure également les services de gestion, pour le ministère des Transports, de trois navires, le MV Pelee Islander, le MV Pelee Islander II et le MV Jiimaan, offrant le service sur l’île Pelée, ainsi que d’une navette aérienne quotidienne entre la partie continentale de l’Ontario et l’île Pelée durant les mois d’hiver, quand le service de traversier ne fonctionne pas.

Historique

Nord-Est de l’Ontario

Manasoo
Manitoulin
Normac
Caribou
Manitou
Hibou
Norgoma
Norisle
Chi-Cheemaun
Nindawayma

Créée en 1921 par trois hommes d’affaires d’Owen Sound, propriétaires de la North American Bent Chair Company, la Société de transport d’Owen Sound (OSTC) a exploité le bateau à vapeur de la société de fabrication de chaises, le SS Michipicoten, pour approvisionner en matériel la rive nord du lac Huron et l’île Manitoulin, et pour livrer les produits finis provenant d’Owen Sound.

En 1926, l’OSTC achetait un navire à vapeur à coque d’acier, le Madjeska, l’exploitant brièvement comme bateau d’excursion vers Sault Ste. Marie, avant de le remettre à neuf en aménageant des cabines et des chambres d’officier pour qu’il puisse accueillir 150 passagers. L’année suivante, rebaptisé SS Manitoulin et sous le commandement du capitaine Norman McKay, le bateau faisait des excursions hebdomadaires vers Killarney, l’île Manitoulin, Sault Ste. Marie et l’île Mackinac. En 1928, l’OSTC ajoutait à sa flotte le SS Manasoo, un bateau d’excursion et de transport de marchandises.

En 1931, quatre sociétés offraient des services de traversier pour les passagers, les véhicules et les marchandises à partir d’Owen Sound. Cette année-là, l’OSTC a lancé le MS Normac, nommé d’après son directeur général, le capitaine Norman McKay. La même année, l’OSTC achetait la liaison assurée par un concurrent, ainsi que son bateau à vapeur, qu’Henry Pedwell renommera SS Kagawong.

Pendant 30 ans, le MS Normac a assuré les services saisonniers de traversier entre Tobermory, sur la péninsule Bruce, et South Baymouth, sur l’île Manitoulin. À cette époque, l’OSTC fusionna avec la Dominion Transportation Company, ajoutant un nouveau navire, le SS Norisle, d’une capacité de 50 automobiles et 250 passagers et, en 1963, elle ajoutait le navire à moteur diesel MS Norgoma pour faire face à l’augmentation du trafic.

En 1974, la Commission de transport Ontario Northland (CTON) faisait l’acquisition de l’OSTC et lançait le navire à la fine pointe de la technologie, le MS Chi-Cheemaun (qui signifie « grand canot ») capable de faire traverser 600 passagers et près de 150 véhicules en moins de deux heures.

S’étant séparée de la CTON en 2002, l’OSTC est aujourd’hui une entreprise opérationnelle de la Province de l’Ontario, propriétaire du MS Chi-Cheemaun et du MV Niska I. L’entreprise offre également, à contrat pour le ministère des Transports de l’Ontario, un service annuel de transport vers l’île Pelée, sur le lac Érié.

Sud-Ouest de l’Ontario

Erie Belle
City of Dresden
Telegram
Imperial
Alfred Clark
Pelee
Waubic
HMV Avon
Leamington
Pelee Islander
Upper Canada
Jiimaan
Pelee Islander II

Le transport vers l’île Pelée, à partir du début des années 1800 jusqu’en plein cœur du 20e siècle, était tributaire du commerce privé.

À l’été de 1821, des arpenteurs américains travaillant dans les îles du bassin ouest du lac Érié ont loué le Sylph, le premier navire « baptisé » à s’arrêter à l’île Pelée. Une décennie plus tard, la goélette Adelaide assurait une liaison régulière entre l’île Pelée et le continent. Dès les années 1840, plusieurs goélettes, comme le Chapman, le Comet et l’Ambush, approvisionnaient les résidents de l’île.

La première tentative pour établir une liaison régulière avec l’île fut celle de courte durée amorcée en 1870 avec le bateau à vapeur SS Valley City. D’autres bateaux à vapeur ont aussi tenté leur chance au cours de cette période, dont le Lake Breeze et le Bob Hackett. Pendant les 30 années suivantes, les résidents de l’île Pelée ont été desservis par les navires Erie Belle, Queen City, City of Dresden, Telegram, Lakeside et Imperial.

Au tournant du siècle, les résidents de l’île décidèrent que le temps était venu d’établir une liaison plus fiable, et ils ont créé une société par actions pour acheter le SS Saugatuck. Rebaptisé Alfred Clark, le bateau à vapeur a assuré la stabilité du transport pendant la période de 1909 à 1913, quand la société Windsor and Pelee Island Steamship Co., d’Amherstburg, commande à la Collingwood Shipbuilding Company la construction d’un navire pour le service à l’île Pelée.

Baptisé SS Pelee, le bateau était un chef-d’œuvre d’ingénierie, un vapeur très fiable pour le transport de marchandises et de passagers, pouvant accueillir confortablement 500 personnes. Fait d’acier et muni d’un moteur à réaction à triple expansion développant 500 HP, le SS Pelee pouvait naviguer à une allure moyenne de 22,5 km à l’heure. Il a pu facilement répondre aux besoins de la population locale pendant les 50 années suivantes.

D’autres navires, comme le Islet Prince et le SS Waubic, ont desservi l’île en même temps que le Pelee, puis le MV Avon arrivé en 1951, suivi du Leamington en 1957. Cependant, la tradition bien établie de navigation sur le lac serait bientôt interrompue.

Sécurité et Fiabilité : Les Nouvelles Priorités

À cette époque, le gouvernement canadien a imposé des exigences plus rigoureuses en matière de sécurité, augmentant les coûts liés à l’exploitation des navires et à la responsabilité, ce qui a limité la concurrence du secteur privé. En réaction à la pénurie d’exploitants de traversiers, le gouvernement fédéral a fait construire le MV Pelee Islander en 1960. Pouvant transporter 16 véhicules et 285 passagers, l’Islander était exploité par la Pelee Shipping Company et subventionné par son propriétaire, le gouvernement fédéral, avant d’être cédé au gouvernement provincial pour la somme d’un dollar.

Le MV Upper Canada, d’une capacité de 12 véhicules et 100 passagers, s’est ajouté à la flotte en 1977 pour épauler l’Islander. Au cours de la décennie suivante, la croissance économique et le changement des besoins des résidents de l’île ont augmenté la demande de liaisons, créant de l’incertitude quant à l’efficacité future du navire.

Une Technologie à La Fine Pointe Pour Répondre à La Demande Croissante

À la fin des années 1980, le retour de la viticulture a commencé à attirer des touristes. De plus en plus de monde établissait une résidence d’été sur l’île, et au début des années 1990, l’île devenait une destination de fin de semaine pour les résidents des environs voulant échapper aux bouchons de circulation et à l’animation des villes. Tous ces facteurs faisaient que le réseau de transport ne répondait plus aux besoins.

Le gouvernement provincial a réagi à ce nouvel engouement pour l’île en commandant la construction d’un bateau plus grand, le navire de 61 mètres (200 pi) MV Jiimaan. Construit au chantier naval de Port Weller, en Ontario, le Jiimaan a fait sa première traversée en août 1992. Capable de transporter 400 passagers et 34 véhicules, cet impressionnant bâtiment comportait des systèmes modernes d’aide à la navigation, dont une timonerie informatisée, des caméras de surveillance et un système de détection des incendies avec écran de surveillance. Les aménagements pour les passagers comprenaient une boutique de souvenirs, une cafétéria et une galerie d’art.

En 2019, le MV Pelee Islander II s’est ajouté à la flotte, avec une importante capacité de transport de véhicules et de passagers et un éventail de commodités modernes. Propulsé par deux moteurs de 1600 HP, le Pelee Islander II peut aisément transporter 34 véhicules et presque 400 passagers. Il est doté d’une cafétéria moderne, de rangées de sièges sur le pont et de sièges inclinables dans la zone passagers. Il est ainsi à même d’offrir un service exceptionnel vers l’île Pelée, et ce, pendant des années.

Aujourd’hui, le MV Pelee Islander, le MV Jiimaan et le MV Pelee Islander II continuent d’assurer une liaison sûre et fiable contribuant à la croissance économique de l’île Pelée. En facilitant le transport de produits agricoles, d’équipement de construction et, bien entendu, de visiteurs et de résidents locaux, chacun des navires s’est fait une place dans l’histoire de l’île.

Communauté

Par l’intermédiaire de partenariats, de commandites et de dons à divers organismes de bienfaisance, l’OSTC s’efforce de favoriser une croissance positive dans les collectivités dont elle est fière de faire partie.

Partenariats

Destination Manitoulin

Le programme Destination Manitoulin a été créé en partenariat avec certains des plus beaux établissements d’hébergement de l’île Manitoulin. L’OSTC offre aux voyageurs participants une réduction de 10 % du tarif du traversier, et les établissements partenaires, une réduction de 5 $ par séjour.

Georgian Bay Folk Society

En tant que commanditaire et partenaire de la Georgian Bay Folk Society, l’OSTC collabore à son festival en offrant des représentations de vedettes à bord du traversier. Notre série de soupers-croisières et concerts a attiré certains des artistes les plus appréciés au Canada, dont certains se produisent aussi lors de l’événement principal de la société à Owen Sound, Summerfolk.

Galerie d’art Tom Thomson

En tant qu’entreprise partenaire de la galerie d’art Tom Thomson, l’OSTC soutient une variété de programmes d’éducation et de sensibilisation. La galerie assume brillamment l’organisation de bon nombre des expositions d’œuvres d’art présentées à bord du Chi-Cheemaun. Ces expositions mettent en valeur la beauté naturelle et les artistes talentueux de la région de la baie Georgienne.

Commandites

Chaque année, l’OSTC choisit deux organismes sans but lucratif de la région qui sont commandités dans le cadre des croisières de repositionnement du printemps et de l’automne. Chaque organisation reçoit une partie des recettes de la billetterie de sa croisière. Elle peut aussi recueillir des fonds à bord en organisant des loteries ou des tirages 50/50.

Formulaire de candidature : Croisière annuelle du printemps 2020

Voilà plus de 10 ans que l’OSTC a commencé à commanditer le salon régional des sciences et de la technologie Bluewater. Elle met le Chi-Cheemaun à disposition pour la tenue de cet événement annuel.

Échange de bons procédés

Les artistes de la scène peuvent demander le passage gratuit ou à tarif réduit en donnant une représentation à bord du MS Chi-Cheemaun. Le programme vaut pour des artistes solos ou en groupe en route vers un festival ou autre événement.

Règles du programme

  • Les véhicules de dimensions ordinaires sont compris. Pour les autocaravanes, autocars et autres, le tarif est réduit du montant payable pour un véhicule ordinaire.

  • Les personnes se produisant dans le spectacle sont comprises. Si un artiste solo est accompagné d’une personne de soutien (p. ex., un préposé à une table de marchandises), une personne de soutien est comprise.

  • Les représentations doivent être d’au moins 45 minutes. Un système de sonorisation est fourni, mais aucun technicien son n’est disponible.

  • Les demandes DOIVENT être reçues au moins quatre semaines avant la date du voyage.

  • Le programme est limité à deux passages par artiste par année.

Pour plus d’information ou pour présenter une demande, contacter info@ontarioferries.com. L’OSTC vous remercie de votre intérêt. Un représentant de l’OSTC communiquera avec les artistes sélectionnés.

Conditions d’utilisation des médias sociaux


Les comptes de médias sociaux de la Société de transport d’Owen Sound (OSTC) sont les plateformes grâce auxquelles ses clients et les membres de la communauté peuvent communiquer avec l’OSTC et se renseigner sur elle et les traversiers qu’elle exploite. Il s’y trouve de l’information, des photos et des vidéos sur divers événements, programmes et destinations touristiques. L’OSTC les utilise aussi pour fournir des renseignements fiables et à jour sur les retards, les annulations ou autres changements aux horaires des traversiers.


Notre but est de fournir un contenu pertinent et intéressant et de favoriser des dialogues ouverts, positifs et respectueux entre l’OSTC et la communauté. L’OSTC n’est aucunement responsable de l’exactitude des billets ou commentaires soumis par les utilisateurs. L’OSTC invite ses abonnés à dialoguer sur ses plateformes. Les billets et les conversations doivent observer les règles générales d’une communication respectueuse. Tous les commentaires doivent être pertinents et courtois.


L’OSTC se réserve tous les droits liés à ses comptes de médias sociaux. À notre discrétion, nous pouvons supprimer du contenu, des billets ou des commentaires jugés irresponsables ou incompatibles avec le but de nos comptes de médias sociaux. En outre, nous pouvons, sans préavis, supprimer ou bloquer des utilisateurs jugés perturbateurs.


L’OSTC ne tolérera pas de commentaires qui sont offensants pour des personnes ou des organisations ou qui présentent du contenu ou un langage inappropriés. Nous bloquerons tout utilisateur qui ne respecte pas les conditions d’utilisation. Un contenu est inapproprié s’il s’agit, par exemple :

  • d’accusations non prouvées, non étayées ou inexactes contre des particuliers ou des organisations;

  • d’attaques personnelles ou de commentaires diffamatoires, malicieux, obscènes, intimidants, discriminatoires, harcelants ou menaçants;

  • de sollicitations, publicités ou appuis officiels;

  • de langage offensant ou blasphématoire;

  • d’activité violant toute loi ou réglementation;

  • d’autre contenu jugé être hors sujet ou contraire au but du média, aux intérêts de ses abonnés ou à son esprit de communauté et d’acceptation;

  • du contenu versé par de faux utilisateurs ou de façon anonyme.

L’OSTC rappelle aux utilisateurs que ses comptes de médias sociaux ne servent pas à faire ou modifier des réservations, ni à soumettre des questions, des plaintes ou des suggestions relatives à des expériences personnelles ou à son service. Nous attachons une grande importance à votre clientèle, vos opinions et vos questions. Nous vous demandons de communiquer avec nous par courriel ou par téléphone, à info@ontarioferries.com ou au 1-800-265-3163.

Carrières

Bienvenue à bord! La Société de transport d’Owen Sound est un des principaux exploitants de traversiers en Ontario, comptant sur les services d’un personnel ayant une grande expérience et des plus dévoués qui assure des services à la fine pointe pour le transport de passagers, de véhicules et de marchandises sur les voies navigables du Nord et du Sud-Ouest de l’Ontario. Nous sommes heureux d’offrir à nos employés :

  • Un programme d’avantages sociaux

  • Des horaires souples

  • Un environnement de travail positif

  • Des possibilités de croissances

Contactez-Nous

Envoie-nous un message

Heures : 8 h 30 à 16 h 30, du Lundi à Vendredi

Fermé les Samedis & Dimanches

COVID-19

Important Information

Ferry service news and updates, safety measures and travel requirements.